Développement durable

En cette période de réchauffement climatique global et des problèmes écologiques et sociaux qui y sont liés, le concept de développement durable acquiert de plus en plus d’importance. L’« Agenda 21 », élaboré en 1992 par la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement à Rio de Janeiro, est le document de base sur lequel se fonde le développement global des stratégies et des mesures pour la sauvegarde des ressources écologiques de la terre tenant compte des aspects d’égalité et de prospérité économique. Il est important de ne pas confondre ‘développement durable’ et ‘durabilité’, qui vise des effets à long terme de mesures qui représentent aussi un défi fondamental en matière de promotion de la santé. Le concept de développement durable vise en premier lieu un équilibre entre l’utilisation et la régénération des ressources afin de garantir la pérennité d’une société équitable avec une économie qui fonctionne dans un monde intact du point de vue écologique.

Recoupement d’une grande partie des buts du développement durable et de la promotion de la santé

Les concepts de promotion de la santé/prévention et du développement durable comportent bien plus de points communs que de différences. Bien que les priorités du développement durable concernent principalement des thèmes « écologiques », l’égalité des chances, une bonne santé physique et psychique des êtres humains ainsi qu’un environnement social favorable à la santé sont tout aussi importants pour ce développement que des conditions écologiques et l’équité pour la prévention et la promotion de la santé. Dans leur principe, les deux disciplines sont orientées vers une utilisation respectueuse et équitable des ressources écologiques, physiques, psychiques et sociales.

Dès que les buts de la promotion de la santé/prévention et du développement durable sont formulés dans leur globalité, les deux disciplines se voient confrontées à une complexité difficile à gérer. L’atteinte de l’objectif « la santé pour tous » semble tout aussi utopique que le but de laisser aux futures générations un monde intact du point de vue écologique, un monde dans lequel existe un équilibre entre l’utilisation et la régénération des ressources et dans lequel tous les êtres humains ont les mêmes droits d’accéder à ces ressources.

Les défis politiques, des entreprises et des individus

Compte tenu de la dynamique propre des processus économiques, des processus de décision au niveau de la politique des gouvernements ainsi que des comportements individuels, la promotion de la santé/prévention et le développement durable ont tout intérêt à œuvrer avec pragmatisme et à viser des changements à de multiples échelons. A cet effet, les disciplines impliquées disposent de mesures qui peuvent à la fois être orientées vers les personnes et vers les settings. Bien qu’il soit indispensable que les êtres humains utilisent les ressources écologiques, psychiques, physiques et sociales avec soin et de manière responsable, cela ne suffit pas pour atteindre les buts ambitieux qui ont été fixés dans tous ces domaines. La promotion de la santé/prévention et le développement durable doivent en plus essayer d’influencer les processus de décision en faveur de ces buts et tout faire pour que les organisations assument une plus grande responsabilité pour la santé des êtres humains et pour un environnement équilibré du point de vue écologique. Les activités pédagogiques et les mesures de sensibilisation par les médias doivent être complétées par des stratégies permettant d’influencer la politique et le développement des organisations. L’importance croissante de concepts tels que l’’Étude de l’impact sur l’environnement’, l’‚Évaluation de l’impact sur la santé’‚ la ‘Gestion de la santé dans l’entreprise’, la ‘Responsabilité sociale de l’entreprise’ (Corporate Social Responsibility) ou la ‘Gestion durable’ (Sustainability Management) montrent que cette prise de conscience commence aussi à se traduire dans la pratique.

Compte tenu des buts, des défis et des stratégies en grande partie identiques de la promotion de la santé/prévention et du développement durable, il s’agit d’intensifier les coopérations entre les différentes disciplines et de développer des concepts communs à tous les niveaux. Grâce à un renforcement des coopérations, les ressources limitées peuvent être regroupées et des changements durables peuvent être atteints avec une plus grande probabilité.

Références de littérature

  • Hafen, M. (2009). Gesundheitsförderung, Prävention und Nachhaltige Entwicklung – Gemeinsamkeiten und Unterschiede. Eine systemtheoretische Analyse von drei Konzepten der Zukunftsbeeinflussung. Manuskript. Luzern.
  • Trojan, A.; Legewie, H. (2001). Nachhaltige Gesundheit und Entwicklung. Leitbilder, Politik und Praxis der Gestaltung gesundheitsförderlicher Umwelt- und Lebensbedingungen. Bad Homburg: VAS – Verlag für Akademische Schriften.
  • En présence d’intérêts divers et de cultures différentes, coopérer avec d’autres disciplines peut s’avérer difficile et demander beaucoup d’efforts.
  • Les défis complexes impliquent des mesures complexes. Les décideurs et les bailleurs de fonds ne sont souvent pas en mesure de le reconnaître ou de mettre les moyens nécessaires à disposition pour y répondre.
  • Le fonctionnement du système politique, avec ses périodes électorales relativement courtes, n’est pas orienté vers des effets à long terme.
  • Pour les organisations et les individus, les changements durables dans le sens de la promotion de la santé/prévention et du développement durable impliquent dans le présent des efforts dont les bénéfices restent incertains dans le futur.
  • La coopération avec d’autres discipline ne vous permet pas seulement d’élargir votre propre horizon, elle peut aussi vous aider à atteindre des buts qu’il ne vous serait pas possible d’atteindre seul.
  • La concurrence élevée pour des moyens financiers et des mandats demande beaucoup d’énergie, qui pourrait être utilisée pour atteindre des buts communs grâce à une collaboration avec d’autres partenaires.
  • La réalisation de mesures isolées à court terme est certes plus facile et promet des succès et une reconnaissance rapides. L’absence d’effets à long terme fait cependant diminuer la motivation.
  • A l’aide d’ouvrages spécialisés, étudiez les contenus, les buts, les stratégies et les résultats du développement durable.
  • Discutez avec des spécialistes de ces disciplines et profitez réciproquement des connaissances que cet échange d’expériences et de connaissances vous a permis d’acquérir.
  • Concluez des alliances pour la réalisation commune de mesures centrées sur les individus et les settings.
  • Y a-t-il des buts de développement durable que je peux plus largement prendre en considération dans le cadre de mes activités de promotion de la santé/prévention avec des individus ou des organisations ?
  • Y a-t-il des spécialistes ou des institutions avec lesquels je peux organiser des échanges ou des partenariats pour atteindre ces buts avec plus d’efficacité ?
Dernière modification: mercredi 01 septembre 2010 01:06